Meiway

Le 16 juin 2024, le célèbre artiste ivoirien Meiway a célébré ses 35 ans de carrière avec un concert époustouflant qui a rassemblé des milliers de fans. Prévu pour 21h, ce concert a débuté à minuit.

Cependant Frederic Ehui de son vrai nom a assure 3 heures de show pour le grand bonheur de la Zo Gang. Retour en images sur cet événement mémorable qui a marqué un tournant dans l’histoire de la musique africaine.

Une scène grandiose pour la légende vivante Meiway

Créateur du genre musical Zoblazo (la danse des mouchoirs blancs) inspiré des rythmes folkloriques du Sud de la Côte d’Ivoire, il le décline tout au long de sa carrière d’abord en Côte d’Ivoire puis à travers le monde. Il a eu une forte influence sur la culture musicale de son pays et est considéré comme un artiste ivoirien majeur du 20è siècle. Il a treize albums à son actif. Il dirige également son propre label dénommé Meiway Organisation. Meiway est citoyen d’honneur de Grand-Bassam et est officier de l’Ordre national ivoirien.

Le concert qui s’est tenu au Parc des Expositions, la plus grande d’Afrique subsaharienne francophone avec 5000 places assisses. Ce concert du prince N’Zima a attiré une foule immense venue rendre hommage à l’une des plus grandes icônes de la musique ivoirienne.

La scène, magnifiquement décorée, était un véritable reflet de l’héritage musical de Meiway, avec des éléments rappelant sa culture. Avant l’arrivée de Meiway, les danseurs à l’extérieur qui crachait le feu ou les jeunes filles déguisées en Komian ont apporté de la fraicheur au concert. Pour son entrée, les chansonniers qui habituellement chantent la satire sociale pendant l’Abissa, ont chanté son arrivée. Il est arrivé porté dans un siège royale comme un roi.

Des performances électrisantes et des invités de marque au conert de Meiway

Meiway, a enflammé la scène avec une série de performances énergétiques. Il a interprété ses plus grands hits, dont “Zoblazo”“Death Society”“Miss Lolo” et “Golgotha”. Chaque chanson était accompagnée d’une chorégraphie impeccable et de jeux de lumière spectaculaires, faisant de chaque performance un moment inoubliable.

Monique Seka Meiway

Pour cette célébration, Meiway a été rejoint sur scène par plusieurs artistes de renom et des personnalités qui lui sont chers. Parmi eux, Georges Tai Benson, Aicha Koné, Didi B, Monique Seka, Black Kent, Shaoleen, Mike Alaby, David Tayorauld et Onel Mala. Ils y ont apporté leur touche unique, ajoutant encore plus de magie à la soirée. Les duos improvisés ont ravi le public, créant des moments de pure complicité musicale.

Meiway a toujours su comment interagir avec son public, et cette soirée n’a pas fait exception. Entre chaque performance, il a pris le temps de remercier ses fans et ses sponsors pour leur soutien inébranlable au cours de ces 35 années. Il a partagé des anecdotes touchantes et drôles de sa carrière, renforçant le lien spécial qui l’unit à son public.

A noter que Désiré Frédéric Ehui commence sa carrière en Côte d’Ivoire au début des années 1980 comme musicien amateur au sein de diverses formations, avant de s’installer en France en 1985. Il prend le nom de scène de Meiway et finance son premier album, Ayibebou, qui sort en 1989. Le succès de ses premiers enregistrements le pousse à retourner en Côte d’Ivoire. Il sort, durant les deux décennies suivantes, huit autres albums studio, et effectue plusieurs tournées mondiales.

Le concert des 35 ans de Meiway a été une soirée de célébration, de souvenirs et d’émotions. À travers ses performances, il a prouvé une fois de plus qu’il est une légende vivante de la musique africaine. Une légende qui traverse les époques.

19 juin 2024

Rédigé par:

TEST

X
  • http://rcast.pro-fhi.net/stream/afrocultureradio